Négocier le tarif du recouvrement

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2019

Sommaire

Vous souhaitez externaliser le recouvrement de vos créances mais vous ne souhaitez pas y engager de fortes sommes. Comment faire ? Est-il possible de négocier le tarif du recouvrement ? Le point sur la question.

Intérêt de négocier le tarif du recouvrement

Confier ses créances à une société de recouvrement entraîne la signature d’un contrat. Or, en droit français prévaut un principe de liberté contractuelle. Vous êtes libre de vous engager ou non avec une personne morale ou physique, et au prix qui vous convient.

Ainsi, il est parfaitement usuel de négocier le tarif le plus avantageux possible, notamment dans le cadre d’un contrat visant à recouvrer des créances. Les sociétés spécialisées sont nombreuses sur ce marché : faites jouer la concurrence. Votre possibilité de recourir à un autre prestataire à un tarif moindre que proposé est assurément à mettre en avant.

Prix du prestataire et tarif réel du recouvrement

Il faut garder en tête que la prestation mérite certes un règlement juste, mais aussi permettant à votre cocontractant d’y trouver un intérêt.

Les stratégies utilisées par les sociétés de recouvrement représentent souvent des charges fixes. En effet, le plus souvent, elles ne nécessitent que l'usage :

  • d'un fax ;
  • d'une connexion Internet ;
  • d'un téléphone.

Il ne s’agit donc pas de dépenses supplémentaires occasionnées par la mission que vous lui confiez.

Demandez à votre interlocuteur combien de personnes seront affectées à votre dossier et quels seront les moyens utilisés : cela vous permettra d'avoir une idée approximative du coût de l'opération.

Lire l'article Ooreka

Le choix du mode de rémunération : un élément primordial

Dès lors que l’on engage une société de recouvrement de créances, il faut avoir à l’esprit qu’une partie des sommes ne pourra pas être récupérée. Il convient également de prendre la mesure de la démarche effectuée : vous renoncez, en quelque sorte, à une partie de vos créances afin d'être sûr d'en récupérer le maximum possible. Il s’agit d’un principe de pondération.

Dans le cadre des négociations, et pour motiver votre partenaire, il convient dès lors de privilégier une rémunération basée sur un pourcentage des sommes recouvrées.

La société chargée du recouvrement est ainsi associée étroitement à vos intérêts. Ils deviennent les siens propres.

Il est également possible de prévoir une rémunération fixe, par dossier, avec des « paliers d’intéressement » au profit de la société ayant recouvré un certain pourcentage de créances.

Signature du contrat à l’issue de la négociation du tarif du recouvrement

À l’issue de vos démarches, il convient d’établir un contrat par écrit reprenant dans des clauses spécifiques le mode de rémunération de l’entreprise et les éventuels chiffres et pourcentages arrêtés lors des négociations.

Recouvrement

Recouvrement : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur le recouvrement
  • Des conseils sur la garantie de sa créance et l'affacturage
Télécharger mon guide